Univers | Marie-Claude Verdier

23 août | 20h

Mise en lecture
Marc Beaupré

*Discussion avec le public après la lecture

Avec Jean-Denis Beaudoin, Ann-Catherine Choquette, Marco Collin, Sébastien David, Steve Gagnon, Sharon Ibgui, Benoît McGinnis, Alice Pascual, Dominique Quesnel et Sébastien René

Vingt-quatre heures dans la vie de quatre jeunes adultes : Alfonso, Harris, Debs et Nico : le train-train quotidien, les tentatives routinières pour y échapper, les irruptions d’imprévus à la fois espérés et craints… L’étrange sensation d’habiter une vie façonnée par tous les films qu’ils ont vus. Et le sentiment flottant que ces quatre personnages ne sont que des aspects d’une seule et même personne.

Gabrielle Chapdelaine est née à Sorel et a presque connu les années quatre-vingt. Elle a terminé, en 2017, sa formation en écriture dramatique à l’École nationale de théâtre du Canada. Elle a participé à diverses plateformes pour la relève telles que Zone Homa, en 2015, et VOUS ÊTES ICI\YOU ARE HERE de LA SERRE — arts vivants en 2017. Ses plus récentes pièces, Une journée et La retraite, ont été montées par Philippe Cyr au Studio Hydro-Québec du Monument-National en mars 2018, dans le cadre de son passage à l’École nationale.


Three mysteriously linked journeys begin and then connect. In a Montreal orphanage, two children, one left behind by a First Nations mother, escape to avenge their abandonment. In Schefferville, an Innu family gets ready to leave for their hunting grounds despite paths being blocked by mining operations. 

Benjamin Pradet, a 2013 writing graduate from the National Theatre School, is the author of 80 000 âmes vers Albany. He has also worked as a social worker in places including the Innu community of Matimekosh, in Schefferville.


 

 

 

Philippe Cyr @ Julie Artacho
Ann-Catherine Choquette @ Jonathan Malenfant
Steve Gagnon @ Laetitia Deconinck
Sharon Ibgui @ Maude Chauvin
Etienne Lou @ Hoi Do