LA FABRIQUE DU COMMUN MTL | KOM.POST

MERCREDI LE 30 AOÛT | 18H

CENTRE DU THÉÂTRE D’AUJOURD’HUI | SALLE PRINCIPALE

GRATUIT > Sur réservation seulement > par téléphone ou en personne
FAITES VITE, les places sont limitées!

English version below

Kompost_cut_2
@ Santiago Sepulveda

Pour la première fois en Amérique du Nord, le collectif kom.post, représenté pour cette occasion par Camille Louis et Emmanuelle Nizou, présentera la conversation performative la Fabrique du commun MTL, véritable croisement entre un symposium, une performance collective, un livre et une réunion de cuisine. En détournant les habituelles conférences, tables rondes et assemblées délibérantes, kom.post posera un regard extérieur sur des enjeux propres à notre milieu, mais ce, en ayant tout d’abord investi l’ensemble des espaces et toutes les dimensions de Dramaturgies en Dialogue. Un regard neuf, extérieur, et profondément curieux, nourri par l’apport de la trentaine de participants invités à cette Fabrique du commun.

Cette réflexion collective inédite entend mettre en partage, en jeu et en dispute le couple qui unit, oppose et articule nos «dramatiques politiques» et les «torsions dramaturgiques» qui peuvent les déjouer aujourd’hui. De l’écriture scénique à l’émancipation politique, peut-être n’y a-t-il qu’un pas… mais il se fabrique en commun.


Cet événement est une présentation conjointe du Centre des auteurs dramatiques et du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui.

Il reçoit le soutien du Consulat général de France à Québec.



 

 

kom.post est un collectif interdisciplinaire créé en janvier 2009 à Berlin par Camille Louis et Laurie Bellanca. Le collectif se pense comme un processus de créations répétées, non orienté par une fin productive unique, et devant sans cesse repenser ses formats et outils en regard des contextes (géographiques, sociétaux, politiques) dans lesquels il intervient.

Allant de l’installation in situ aux dispositifs alliant débat et performances, en passant par des propositions dramaturgiques multimédias ou diverses oeuvres conversationnelles, kom.post invente des dispositifs artistiques faisant appel à l’intelligence collective et à la capacité collaborative de s’emparer, ensemble et singulièrement, de ce que l’on peut à juste titre nommer l’espace public.

LES CONCEPTRICES

@ Santyago Sepulveda

CAMILLE LOUIS
Née en 1984, Camille Louis est à la fois artiste dramaturge, co-initiatrice du collectif international kom.post (composé de chercheurs, d’artistes et d’activistes) et docteure en philosophie. Elle a soutenu en 2016 sa thèse de doctorat en philosophie à l’Université Paris 8 sur La recomposition de la politique dans les décompositions des politiques. Conflictualité des dramaturgies politiques. Elle enseigne aux Universités de Paris 7 et Paris 8, ainsi que dans plusieurs universités étrangères (Athènes, Bogota, Bruxelles), toujours en relation avec ses projets artistiques.

Ses recherches s’incarnent dans des propositions dramaturgiques qui visent à modifier les conditions de perception de ce que l’on nomme «action» (drama). Elle a publié de nombreux articles et essais en France et à l’international, et présenté des conférences performatives dans plusieurs universités et festivals (Festival d’Avignon, festival Tanz Im August (Berlin), Biennale de Moscou, festival MIR d’Athènes, Idance à Istanbul, Festival International de Buenos Aires et, pour l’année 2017, au festival Experimenta Sur de Bogota.)

Elle est actuellement dramaturge associée à la Maison du spectacle La Bellone, à Bruxelles, et vit et travaille entre Athènes, Bruxelles et Paris.

 

EMMANUELLE NIZOU
Emmanuelle Nizou vit et travaille à Bruxelles. Depuis 2010, elle fait partie du collectif européen kom.post (Autour de la table – Berlin 2012; Fabriques du commun – Port-au-Prince 2014, Cartagena de Indias – 2017). Elle nourrit un dialogue régulier (conseil artistique, regard extérieur) avec plusieurs artistes basés à Bruxelles, dont les pratiques peuvent aller du travail de plateau (Louise Vanneste), à l’art contextuel (Habitants des Images), en passant par l’édition (Journal intime de quartier, Papier Machine), le design textile (Elise Peroi) ou le rapport à l’écoute (I Will Play This Song Once Again Records). Depuis 2015, elle travaille aux côtés de Luce Goutelle au développement des projets de Loop-s (Approche 2015, C’est un autre monde 2016, Approche capillaire 2016, Open Outcry 2017). En collaboration avec Hypercorps, elle propose l’atelier Art & expérience, où lecture et critique de textes de philosophie et sciences humaines s’enrichissent des points de vue et expériences de chacun des participant.e.s, dans un aller-retour entre théorie et pratique. Elle travaille aujourd’hui sur le projet de la Bellone (Bruxelles), outil de dramaturgie pour les artistes de scène.


Collaborateurs artistiques et conseillers scénographiques
Félix-Antoine Boutin
Odile Gamache

Comité artistique montréalais
Marilou Craft
Jessie Mill
Sara Dion
Emmanuelle Sirois
Paul Lefebvre
Marie-Claude St-Laurent

Directeur technique
Gabriel Duquette



For the first time in North America, the kom.post collective, represented for this occasion by Camille Louis and Emmanuelle Nizou, will present the performative conversation Fabrique du commun MTL, truly a cross between a symposium, a collective performance, a book and a kitchen gathering. By turning away from the usual conferences, round tables and deliberating assemblies, kom.post will take an external look at the issues challenging our own milieu, but only after first investing in all the spaces and dimensions of Dramaturgies in Dialogue. A fresh, exterior and profoundly curious gaze nourished by the input of thirty participants invited to this Fabrique du commun.

About kom.post
kom.post is an interdisciplinary collective created in January 2009 in Berlin by Camille Louis and Laurie Bellanca. The collective thinks of itself as a process of repeated works, not oriented by a singular productive end, and needing to ceaselessly rethink its formats and tools in relation to the contexts (geographical, societal, political) in which it intervenes.

From in situ installations to devices connecting debate and performances, through multimedia dramaturgical propositions or varied conversational works, kom.post invents artistic devices calling for collective intelligence and the collaborative capacity to appropriate, whether together or alone, what we can correctly name public space.